mardi 28 avril 2015

lundi 27 avril 2015

Ordinations en Juin prochain


Nous avons la joie de vous annoncer:

Le 25 juin 2015, S.E. Mgr Jean Michel Faure, confèrera l'ordination au sous-diaconat au
frère Jean Marie Thérèse de la Sainte Eucharistie 
carme déchaux
au séminaire des Saints Coeur de Jésus et de Marie, Cebu, Philippines


Le 29 juin 2015, S.E. Mgr Richard N. Williamson confèrera l'ordination sacerdotale à
Monsieur l'abbé Suneel Reddy
FSSPX-CM
en Inde

Nous confions les ordonnés et le séminariste qui recevra également la tonsure aux Philippines à vos prières.

samedi 25 avril 2015

Conférence Mgr Williamson à Namur (sur Libertas)

Nous remercions les fidèles de Namur d'avoir diffusé cette conférence, pour répandre un bon enseignement.

Partie 1:




Partie 2:


vendredi 24 avril 2015

La Perversion de l'Esprit (par Dom Thomas d'Aquin)




Depuis les années 90 le supérieur général de la Fraternité et ses conseillers les plus proches se sont attelés à une ténébreuse besogne. Conduire la Tradition dans le bras de la Rome moderniste. Conscients ou non de la gravité de leur forfait, c'est bien cela qu'ils font. Mgr Fellay détruit l’œuvre de Mgr Lefebvre. L’enfantillage de Dom Gérard, comme l'avait stigmatisé Mgr Lefebvre, revient sous la plume et la pensée de Mgr Fellay et de ses assistants : «À vous lire, écrit ce dernier à ses confrères dans l'épiscopat (lettre du 14 avril 2012), on se demande sérieusement si vous croyez que cette Église visible dont le siège est à Rome est bien l'Église de Notre Seigneur Jésus-Christ (…).» Mgr Fellay brouille les cartes. Mgr Fellay jette la confusion, en oubliant les distinctions qu'avait faites Mgr Lefebvre avec tant d'autres éminents théologiens et penseurs catholiques. « La Fraternité Saint Pie X n'a jamais quitté l'Église. Elle est au cœur de l'Église. Là où est la prédication authentique de la foi, là est l'Église », écrit avec raison Mgr Tissier (Rivarol – 13 juin 2012). Mais Mgr Fellay est séduit par une idée qui a poussé des profondes racines en son esprit. La régularisation canonique, il faut l'obtenir à tout prix. Cela est déjà oublié, diront certains. Mgr Fellay vient de s'opposer aux déclarations de Mgr Pozzo sur la question. Eh bien ! Mgr Fellay trompe son monde. Il cache la vérité et cela depuis des années. Il n'a rien retiré de ses affirmations. « Cette situation concrète, avec la solution canonique qui est proposée, est bien différente de celle de 1988 », écrit-il en réponse à la lettre de Mgr Williamson, Mgr Tissier et Mgr de Galarreta.

Mais tout cela est du passé, répéteront les partisans de Mgr Felllay. Mais alors pourquoi l'abbé Alain Nely a-t-il dit à une supérieure d'un monastère : «la solution pour la Fraternité

Renouvellement des voeux de Soeur Marie Liesse à Londres (Dimanche in albis)

Soeur Marie Liessse, soeur de FSSPX ayant rejoint il y a quelques temps la Résistance, a renouvelé ses voeux entre les mains de S.E. Mgr Williamson, à Londres, le dimanche 12 avril 2015. 



Sr Maries Liesse renewing her vows to Bishop Williamson.

Sr Marie Liesse renewing her vows


Fr Bruno OSB in the foreground.
Père Bruno OSB


Sr Marie Liesse apr 15 024



Sr Marie Liesse with some of the faithful after Mass. Fr Bruno OSB is standing directly behind Sister.



Sr Marie Liesse and her family
Soeur Marie Liesse et sa famille

Sister talking to some of the many faithful at Earlsfield
Sister talking to some of the many faithful at Earlsfield
Fr Bruno OSB and Sr Marie Liesse
Fr Bruno OSB and Sr Marie Liesse
Bishop Williamson and fr Bruno OSB.
Mgr Williamson et le père Bruno OSB.

Sr Marie Liesse and her father.
Soeur Marie Liesse et son père


Sr Marie Liesse and the Mass centre co-ordinator.

jeudi 23 avril 2015

Un membre de l'Institut du Christ Roi à l'inauguration de la chapelle Saint Joseph à Bruxelles

Source: Non Possumus

Au centre, le chanoine Hudson ICRSP



Le 19 mars dernier, Mgr Fellay a célébré la ré-inauguration de l'église Saint Joseph à Bruxelles. 
Dans le choeur, se trouvait le chanoine William Hudson, prieur de l'Institut du Christ Roi (c'est à dire rallié) à Bruxelles, qui a assisté en surplis à la cérémonie. 
Voici un exemple supplémentaire de rapports avec les ralliés

Alors que le soir même, un communiqué dénonçait le sacre de Mgr Faure et ne voulait rien avoir de commun avec cette action, il ne semble pas gênant à Mgr Fellay d'accueillir au choeur un rallié à Rome. "Dis moi qui sont tes amis, je dirai qui tu es" dit-on... 

Notons également que le supérieur de district de Belgique, l'abbé Legrand, était réputé ferme et anti-accordiste... Voilà un exemple de ce que peut donner à la longue la "résistance interne"... prions pour les prêtres qui croient encore possible de résister à l'intérieur pour qu'ils rejoignent le vrai combat, avant de se faire avoir eux aussi par cette ambiance délétère. 

Orgueil ou idée préconçue ? par Dom Thomas d'Aquin OSB


La revue VEJA (comparable au Point NdT) a publié un dossier sur les cérémonies controversées réalisées au monastère de la Sainte Croix (Nouvelle Fribourg, état de Rio de Janeiro, Brésil) parmi lesquelles, et de la plus haute importance, fût le sacre épiscopal de Mgr Jean-Michel Faure. Ce sacre fait par Mgr Richard Williamson fût suivi de l’ordination sacerdotale du Frère André Zelaya de Léon, du Guatemala, moine de notre monastère depuis plus de vingt ans. Les deux cérémonies sont présentées comme des actes de rébellion. Ainsi le titre de l’article est-il : « Rébellion à l’autel », et l’article se termine de la manière suivante : « Le français Faure, rempli d’orgueil, va jusqu’à disposer d’une désignation pour la scission : La Résistance ». Est-ce proprement de l’orgueil  ou une idée préconçue de la revue ? Telle est la question. Le mot orgueil peut être compris de deux manières (en portugais, comme dans beaucoup de langues, le mot fierté n’existe pas et ce qu’il signifie est inclus dans les sens du mot orgueil NdT). Ou il est le sens de la dignité de sa condition en tant que fils de la Sainte Église se disant, avec une juste fierté catholique, apostolique, romain. Ou il est un vice, un péché ; péché de rébellion contre Dieu. Le péché de Lucifer.



Peut-être l’auteur de l’article désire laisser le choix au lecteur, le journaliste de VEJA ayant déjà été assez chaleureux avec nous, cependant le ton général de l’article indique une préférence pour le sens de révolte. Quoi qu’il en soit, la question demeure ; orgueil de Mgr Faure, de Mgr Williamson et des moines de Santa Cruz ou idée préconçue à leur encontre ? La question reste sans réponse.
Reculons dans le temps, puis ce faisant trouvons le fil d’Ariane qui nous extraira du labyrinthe dans lequel la crise de l’Église actuelle nous a propulsé, cela nous fournira le nécessaire pour répondre à la question ci-dessus.


Reculons jusqu’à la Réforme protestante et jusqu’au déclin du Christianisme en Europe et dans le monde.

mercredi 22 avril 2015

Chapelle Saint Antoine de Padoue à Hindang (Philippines)



Voici des photos de l'une des 14 ou 15 missions des Philippines des abbés Chazal, Suelo et Picot. 


Cliquez sur une image pour les agrandir et ouvrir la galerie

Evolution des travaux: 


























Décembre 2014 (avec l'abé Chazal): 





Messes dans la chapelle Saint Antoine: 

22 février abbé Suelo: 








15 mars (abbé Picot), Quinquagésime:



Mercredi des Cendres (18 mars), abbé Suelo: 




19 avril, abbé Picot, Dimanche du Bon Pasteur: 



mardi 21 avril 2015

Analyse par l'abbé Pivert de la reconnaissance administrative de la FSSPX par l'Etat argentin



 La demande de la Fraternité Saint Pie X de se faire reconnaître par l’État argentin n’est pas en soi critiquable. Elle donne la personnalité juridique à la Fraternité Saint Pie X, ce qui est en soi une bonne chose. L’Église a toujours recherché la reconnaissance de sa personnalité juridique par les États.
Je n’ai pas assez d’éléments pour savoir jusqu’à quel point cette reconnaissance était nécessaire, sachant que, depuis son établissement il y a trente ans, la Fraternité Saint Pie X a pu accomplir son apostolat sans être reconnue.
Cependant, quoique la démarche de se faire reconnaître soit légitime en soi, elle est ici mise au service du rapprochement avec l’Église conciliaire et avec le monde, ce qui est gravement vicieux.
La déclaration de l’archevêque n’a aucune valeur ni aucune signification canonique.
On ne peut donc attaquer raisonnablement la Fraternité Saint Pie X sur ces points.
Les points inquiétants sont plutôt, une fois de plus, les bons rapports entretenus par la Fraternité Saint Pie X avec les autorités conciliaires et dans la réponse bienveillante de celles-ci.
Sachant que Rome et Menzingen sont d’accord pour un rapprochement par les faits, voici un fait de plus, qui n’est pas le plus grave, mais qui s’ajoute aux autres.
En effet, quoique la reconnaissance ne soit pas canonique, elle établit bien, et aux yeux de tous, la Fraternité Saint Pie X dans le camp de l’Église conciliaire. Elle l’établit dans un état de sujétion aux autorités ecclésiastiques argentines, qui, pour ne pas être canonique, n’en est pas moins réel et grave.
De plus, la Fraternité Saint Pie X acquiert par là une « respectabilité ». Être admise dans la vie publique, c’est tout ce qu’elle recherche, peu lui importe que cela la fasse entrer dans le système de nos adversaires.
Comme d’habitude, elle minimise la portée de son acte en parlant de décision purement administrative, comme si l’administratif n’était rien. Ce n’est pas ce qu’elle disait quand elle condamnait les abbés Salenave et Pinaud par la voie administrative.
La vérité est que la Fraternité Saint Pie X est en train de remplacer la fidélité aux principes et à la foi par une pure « praxis », ce qui est marxiste.

lundi 20 avril 2015

Séminaire des Saints Coeurs de Jésus et de Marie (Cebu Philippines)

Les premières photos nous ont été envoyées par l'abbé Chazal. 







Les photos qui suivent, de médiocre qualité, sont extraites de deux vidéos du séminaire, et montrent l'avancement des travaux.